Histoire de Matairea - Huahine

Ia orana, bienvenue, welcome.
Vous trouverez ci-dessous des liens vers des vidéos de type documentaire portant sur l'histoire de la commune de Huahine depuis sa création en mai 1972, mais également sur des thèmes historiques. 
Bonne visite !

HISTOIRE DE LA COMMUNE :
Rétrospective sur la commune de Huahine depuis sa création
La commune de Huahine à l'époque des districts
La commune de Huahine et ses sections de commune
Les maires de la commune de Huahine depuis sa création
Des hommes et des femmes qui ont marqué l'histoire de Huahine
Inauguration de la mairie de Parea (1980)
Elus et mutoi en 1967

HISTOIRE DE HUAHINE :
Les Tahitiens dans la guerre (1939-1945)
La desserte maritime
La desserte aérienne
Huahine à l'époque des baleiniers
Arrivée du général De Gaulle à Huahine (1956)

Différents extraits de textes retraçant l'histoire de l'île de Huahine, autrefois appelée Mata'irea, vous sont proposés dans ce volet. Ils sont tirés de livres mais aussi de légendes transmises de génération en génération, ainsi que de témoignages de nos matahiapo.
Bonne lecture !

Protectorat et annexion, le conflit de 1846
La légende de Paheroo

TEMOIGNAGES DE NOS MATAHIAPO [interviews de Malissa Itchner] :

Papa Tauhiti Temaiana

Mama Teponi

Papa Pita a Oopa

 

 

 

CONFLIT DE 1846 :
Chronologie et historique des événements (source : amicale des anciens militaires de Huahine)

1845 : le traité instaurant le Protectorat ne couvrait pas les îles sous-le-vent. La France, par le biais de DUPETIT-THOUARS, accentue sa présence dans les îles sous-le-vent. Evidemment, les Anglais n'étant pas d'accord et même résolument opposés à cette tentative d'englober les îles sous-le-vent dans le Protectorat français, envoient plusieurs navires parcourir ces îles pendant la seconde moitié de l'année 1845 pour contrecarrer l'influence française.

Huahine est alors gouvernée par la valeureuse reine Ariipaea dite Teriitaria, en exil à Raiatea.

Le commandant du navire français Phaéton, qui était de passage à Fare, profitant de l'absence de la reine, installe un mât au village sur lequel il fait hisser le drapeau du Protectorat.

La reine, apprenant cette nouvelle, revient aussitôt à Fare, fait abattre le mât, et ramène avec elle à Raiatea tous les chefs qui ont assisté, bouche bée, à cette cérémonie. Tout cela afin de les traduire devant le tribunal des chefs qui les condamne pour haute trahison. La sentence fut la déportation des traîtres sur une île déserte des Tuamotu.

M. Eugène RICARDI, capitaine et commerçant, installé sur l'île et nommé représentant officiel du gouverneur BRUAT, fut maltraité par ceux qui étaient hostiles à la France.

C'était le début du conflit.

Pour châtier la population, la frégate l'Uranie, commandée par le capitaine de corvette BONARD, se présente à la mi-janvier 1846 devant Huahine. Une assemblée de chefs fut demandée, elle est promise mais non exécutée. Alors le commandant pose un ultimatum de 24 heures. Le lendemain, le 16 janvier, rien n'étant accordé, à 2 heures le premier coup de canon est tiré à partir de la frégate. 

Les guerriers maohi, équipés d'armes à feu avec un canon de 8 mm et aidés d'un bon nombre de déserteurs européens, s'organisent et mettent en place une stratégie qui s'avérera payante, puisque le premier mort de ce conflit fut le pilote de la frégate de nationalité américaine.

Le 17 janvier à 9 heures du matin, les militaires français opèrent un débarquement à Fare avec 400 hommes et commencent à ratisser le terrain, brûlant la moitié du village. Ils sont appuyés par la frégate qui a à son bord un arsenal impressionnant : 60 canons dont 56 de 30 mm, et 4 canons de 8 mm.

Le 18 janvier, les guerriers maohi se replient sur Maeva afin de consolider leur position et se réorganiser. La frégate l'Uranie prend alors position dans la baie de Faie. Les maohi, maîtrisant bien le terrain et la situation, réussissent à mettre en échec l'ennemi en envoyant 12 coups de boulets de canon parfaitement ajustés à l'arrière du navire, provoquant des brèches importantes.

Voici ce qu'écrit le commandant qui est contrait de réembarquer son monde et faire demi-tour : "Voyez un peu la position presque humiliante d'une belle frégate de 60 canons qui ne peut rien et qui se trouve harcelée par une misérable pièce de 8 mm".

La bataille prend dans le village même de Maeva le 19 janvier 1846 à 16 heures, laissant dans cette page d'histoire ce triste bilan de 21 morts du côté des Français et, malheureusement, un nombre inconnu chez les guerriers maohi.

Dessin de L. Le Breton : dans la rade de Papeete, de gauche à droite, la frégate française la Reine Blanche, la frégate anglaise Dublin, et les corvettes Danae, l'Uranie et l'Embuscade.

DU PROTECTORAT A L'ANNEXION :

(Cliché : J. Agostini)

(Cliché : J. Agostini)

 

 

 

Services administratifs

Standard Accueil Secrétariat :
40 606 321 - fax : 40 606 320

Régie des recettes  :
40 606 315 (Meherio Mai)

Service d'état civil  :
40 60 63 19 (Alice Teuira)

Bureau des élections  :
40 60 63 17 (Moeana Tavaearii)

Service des affaires scolaires :
40 606 316 (Vanina Peni) 

Service d'aide sociale  :
40 606 323 (Moeana Piha)

Service des sports :
40 68 75 89 (Alfred Faahu)

Cuisine centrale :
40 68 81 07 (Ani Ah-Scha dit Tutu)

 

Secrétaire général :
Nelson Tepa (40 606 310)

Départements administratifs :

Département comptable et
financier : 40 606 314 (Enoha Teiva)

Département cohésion sociale : 
40 606 307 (Moehau Colombani) 

Département relations à la population :
40 606 318 (Hiro Lemaire)

Département affaires administratives :
40 606 307 (Malissa Itchner)

Département ressources humaines :
40 606 313 (Neti Teiva)

Sécurité

Police municipale : 40 606 322 - 87 70 29 84
chef : Nestor Natua

Service incendie : 18 ou 40 688 218 - 87 70 21 46
chef : Romuald Lai dit Coucou

Gendarmerie : 17 ou 40 606 205

Département des Services Techniques :
40 606 311 (Areva Tefaataumarama)

Service de l'hydraulique :
87 700 207 - 40 68 85 68 (Terai Hopara)

Service de la voirie :
87 70 90 90 (Lazare Tetuairia)

Service du parc à matériel :
40 68 77 21 (Ludovic Huria)
 

Horaires d'ouverture

Services administratifs et
techniques  :

  • de 7h30 à 15h30 du lundi au jeudi
  • de ​7h30 à 14h30 le vendredi

Police municipale :

  • Lundi à jeudi : 7h à 20h
  • Vendredi et samedi : 7h à minuit
  • Dimanche : 5h à 12h et 14h à 20h

Service incendie : 24h/24

Permanence hydraulique : 24h/24

Coordonnées de la commune :

B. P. 25 Fare - 98731 Huahine
contact@ville-huahine.pf